L’agglomération de Dax accepte finalement de participer au financement de la LGV Sud Ouest


Deux mois après avoir refusé de cofinancer le projet de LGV Sud Ouest, l’agglomération de Dax (Landes) a finalement décidé de participer au tour de table à hauteur de 12,8 millions d’euros. Ce qui représente dix millions de moins que ce qui était initialement demandé dans le cadre du plan de financement de ce projet qui prévoyait de relier à grande vitesse Bordeaux et Toulouse.

Au total, le projet est évalué à 14,3 milliards d’euros, dont 40 % doivent être versés par l’État, 40 % par les collectivités locales et 20 % par l’Union européenne. Le plan de financement doit être transmis le 22 février au Conseil d’Etat, ce qui doit ensuite ouvrir la voie à la création de l’établissement public chargé de piloter le projet.