En Arabie Saoudite, Renfe recrute des conductrices pour la grande vitesse La Mecque-Médine


L’offre fournie par l’opérateur espagnol Renfe ne s’est pas perdue dans les sables : associée dès sa construction à l’exploitation de la ligne à grande vitesse en Arabie saoudite, l’opérateur propose  » pour la première fois dans l’histoire de ce pays » 30 postes de machinistes à pourvoir par des femmes.

Et le succès ne s’est pas fait attendre : 28 000 candidats de nationalité nationale se sont répartis. Le processus de recrutement a démarré le 2 janvier, et un peu plus de la moitié des candidats ont franchi la première étape de la sélection. Leur âge va de 22 à 30 ans. « En ligne », deux critères ont été décisifs : le parcours académique et le niveau d’anglais. Les personnes retenues auront droit à une période de formation en Arabie, rémunérées durant un an et détenues à partir du 15 mars par le personnel de Renfe.